12 albums d’avril à écouter en streaming

2445

avril 16 best of - white

Après une indigestion de Drake et Beyoncé, retrouvez ci-dessous notre top des albums ou EPs sortis ces dernières semaines. Bonne écoute !


01. A$ap Ferg – Always Strive and Prosper (A$AP Worldwide)

Si son compatriote Rocky est bien la star incontestable du crew A$AP Mob, le deuxième album de Darold Ferguson, Jr. aka Ferg prouve que le collectif n’assoit pas sa réputation sur une seule entité. Le rappeur de Harlem gère toute la puissance d’un rap bulldozer imparable, toujours emprunt d’un humour et d’une sincérité qui impose ce Always Strive and Prosper comme un véritable petit classique du Hip Hop actuel et confirme toutes les promesses du premier essai Trap Lord. Future, Missy Elliott, Schoolboy Q, Big Sean, Rick Ross, Ty Dolla $ign sont à retrouver au casting du projet.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


02. Rocky Marsiano – Meu Kamba Vol. 2 (Akwaaba Music)

Le MC, DJ et producteur D-Mars créait en 2014 le beat project Rocky Marsiano et sortait l’album Meu Kamba qui creuse et sample des vinyles cap-verdiens, angolais, mozambicains, en rapprochant traditions et dancefloor. Succès immédiat, Rocky Marsiano part sur les routes d’Europe dans un format sound system enrichi de musiciens. Le beatmaker présentait le mois dernier la suite de l’aventure Rocky Marsiano logiquement intitulée Meu Kamba Vol. Dois. On y retrouve la signature unique du portugais : une matière première afro-lusophone tapissée de cocottes de guitares, passée à la moulinette MPC et bordée de beats hip-hop.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


03. Guts – Eternal (Heavenly Sweetness)

Le producteur et beatmaker hip-hop français, Guts a réuni un live band de folie autour de lui pour son dernier album Eternal et fait mêler avec énergie les cuivres, la batterie, la basse, la guitare et le piano. Frôlant ou s’immergeant complètement dans le jazz sur certains titres, Guts n’abandonne pas sa base hip-hop pour autant, bien au contraire, les samples font partie intégrante de ce disque et participent à cette addictive harmonie ; le duo hip-hop américain Tanya Morgan ajoute quant à lui une dose supplémentaire de vivacité sur plusieurs morceaux de l’album (mention spéciale pour le titre ‘Take Me Back’). Apprêtez-vous aussi à rester béa tout au long de l’album avec les prestations de Leron Thomas qui nous délivre l’impact d’un Funk puissant sur lequel il est impossible de ne pas se dandiner. À écouter en boucle ce printemps et cet été.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


04. Gaika – SECURITY (Mixpak Records)

Gaika rape, chante et produit. Le londonien publiait le mois dernier sa première mixtape SECURITY qui, selon ses mots, traite de la peur de la mort qui nous contrôle. Le projet est sombre en effet mais certains morceaux se révèlent plus détendus à l’instar de ‘GZK‘ qui nous a immédiatement rendu addicts. Prod et flow restent menaçants et superposent influences caribéennes, UK garage, trap, et hip-hop. Gaika détient un son parmi les plus novateurs de la jeune scène urbaine britannique.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


05. Charles Bradley – Changes (Daptone Records)

Ce 3ème album studio du boss de la soul sera peut-être celui qui ouvra les portes de la reconnaissance à Charles Bradley. Toujours suivi par son producteur et co-auteur de longue date Thomas Brenneck (Menahan Street Band), le chanteur s’est entouré de nouveaux invités (Budos Band, The Extraordinaries, des choristes de Sha La Das, Gospel Queens ou encore Saun & Starr…) pour composer un album délicieusement brut et souple de funk-soul rétro porté par sa voix abimée mais inusable. Avec Changes, Bradley se rapproche au plus près de l’essence soul qu’il cherche à absorber. Mister Dynamite en serait fier.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


06. Imarhan – Imarhan (City Slang)

Venu de Tamanrasset au sud de l’Algérie, Imarhan s’y est formé en 2008 et compte aujourd’hui six membres dont le bassiste de Tinariwen, Eyadou Ag Leche qui n’est autre que le cousin de Sadam, chanteur et leader du groupe. Comme Tinariwen, l’univers d’Imarhan part de l’assouf, version touareg du blues, aux guitares hypnotiques et à la rythmique calée sur le pas syncopé du chameau. Mais écoutez plutôt et vous entendrez aussi une énergie rock tendant constamment le fond de la toile. Le tout premier album du groupe sortait le mois dernier via City Slang.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


07. Gallant – Ology (Mind of a Genius)

Elton John l’a annoncé, Gallant deviendra “Huge”. Difficile en effet de ne pas succomber à l’aisance vocale du jeune chanteur R&B dont la voix en falsetto n’est qu’un des nombreux atours rayonnants. Après des études de musique à la NYU, Gallant part à LA où il dévoile le Zebra EP autour des difficultés de sa vie newyorkaise. Découvert par le manager Jake Udell (Krewella, ZHU), le jeune chanteur épate avec ce premier album naviguant entre EDM, R&B cristallin et pop flamboyante tout en piochant subtilement dans la soul. Prenez votre temps pour sombrer dans la magie Gallant, l’immersion n’en sera que plus stupéfiante.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


08. MHD – MHD (Capitol)

Ascension fulgurante pour le jeune MHD qui en à peine 7 mois a sorti six singles ‘Afro Trap’, cumulés des millions de vues de ses vidéos Youtube et est parvenu à remplir les salles de concerts à guichet-fermés. Il est est LE nouveau phénomène du rap game français. Son premier album éponyme, dévoilé dans la foulée de tout cet enthousiasme, reprend la recette qui a fait le succès ultra rapide de ce rappeur de Paris XIXe : authenticité, titres sans artifices, rythmes trap, afro et afro-house. L’album se compose de 15 morceaux. Il contient évidemment les six ‘Afro Trap’ et le single ‘Roger Milla’, ces derniers étant les plus dansants et efficaces du projet; les autres tracks, bien que sympathiques à écouter, ne possèdent pas la même puissance. Mais cela ne nous a pas empêché d’écouter ce long format tous les jours depuis sa sortie, alors merci à MHD qui nous rentre ses punchlines dans la tête sans qu’on s’en aperçoivent, trop occupés à travailler notre déhanché.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


09. Konono N°1 meets Batida (Crammed Discs)

Le légendaire orchestre congolais, Konono Nº1 est de retour avec un nouvel album. 10 ans après le cultissime Congotronics et un Grammy en poche, l’orchestre de Kinshasa a confié la production de ce nouvel LP au portugais/angolais Pedro Coquenão A.K.A. Batida qui a réalisé l’album dans son studio à Lisbonne. L’apport de Batida réside sans conteste dans une recherche sonique permettant à Konono Nº1 de se renouveler après s’être frotté aux univers pop et indie rock occidentaux. Le producteur portugais fait aussi entrer dans la danse des invités lisboètes triés sur le volet avec le guitariste Papa Juju, la chanteuse Selma Uamusse et le slammer MC AF Diaphra.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


10. Lil Yachty – Lil Boat (Lil Boat Sailing Team)

A seulement 18 ans, Lil Yachty s’offre un incroyable début de carrière qui montre toute l’habileté de l’industrie du rap aux US à pouvoir créer aujourd’hui des phénomènes mainstream en un claquement de doigt…. Il aura fallu à peine quelques semaines pour installer cet artiste d’Atlanta sur le devant de la scène: Mannequin pour Yeezus (la marque de Kanye West), il signe avec le producteur légendaire Rick Rubin et sort sa première mixtape Lil Boat qui va être téléchargé des millions de fois en quelques jours et provoque un raz de marée sur Internet. On voit en lui la prochaine vague du son d’Atlanta, l’évolution de la trap music qui commence sérieusement à lasser ; il est le prolongement logique de la touche extravagante de Young Thug, de la créativité perchée de Lil B, et du style mi-chanté/mi-rappé proposé par Ilovemakonnen.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


11. Tunji Ige – Missed Calls (Brain Bandits/ Bad Habit)

Le jeune rappeur de Philadelphie Tunji Ige nous fait frémir depuis sa mixtape auto-produite The Love Project (2014) et ses diverses collaborations comme le morceau avec Christine and the Queens “No Harm is Done” sorti cet automne ou l’incroyable “Don’t Do Too Much” avec ILoveMakonnen. Ce projet sept titres est la réunion des différents titres lâché sur Soundcloud au cours des derniers mois (comme “On My Grind” ou “War“) agrémentés de quelques inédits. Avec son habile mélange de rap, d’électro et de R&B, Tunji est une révélation incontournable de la nouvelle génération du Hip Hop américain.

Ecoutez sur Deezer, Spotify ou Apple Music


12. Juls – African Crates Vol. 1 (Self-released)

Le dj et producteur anglo-ghanéen Juls est de retour après avoir chiné quelques raretés ouest-africaines en vinyle. Sa nouvelle beat tape de 18 tracks African Crates Volume 1 travestit de précieux grooves de highlife et d’afrobeat ghanéens et nigérians des années 60 et 70 en beats hip-hop qui donnent sérieusement la bougeotte.


Article Tags: · · · · · · · · · · · ·

VOUS DEVRIEZ AUSSI AIMER: