Avec ‘Outside’, le nigérian Burna Boy signe un album flamboyant

2800

On est seulement en janvier et Burna Boy, qui sortait le flamboyant Outside la semaine dernière, ouvre la saison des albums 2018 en plaçant la barre très haut. Il nous avait prévenu en menant une campagne de pré-sortie généreuse qui dévoilait des tracks en or : ‘Streets Of Africa‘, ‘Koni Baje‘, ‘Sekkle Down‘, sans oublier l’explosive vidéo ‘Heaven’s Gate‘ qui terminait en apothéose.

Pour autant, Outside n’a pas quitté nos enceintes de tout le weekend. Pas un seul des 13 morceaux de l’album n’est à déclasser en seconde division. Du début à la la fin, la signature vocale dancehall du nigérian s’appuie sur des prods aussi soignées que variées (hip-hop, afrobeats, dancehall..), en commençant pas le track d’ouverture ‘More Life‘ produit par Baba Stiltz et qui devait initialement figurer sur l’album de Drake du même nom.

Avec seulement trois invités, l’américaine Mabel sur le morceau de clôture ‘Outside‘ et les britanniques J HUS (‘Sekkle Down‘) et Lily Allen (‘Heaven’s Gate‘), Burna Boy voulait certainement garder l’espace nécessaire à l’expression de ses talents sur des bijoux comme ‘PH City Vibration’, ‘Giddem’, ‘Ye’, ‘Calm Down’… Arrêtons-nous avant de lister le tracklisting complet. À votre tour d’écouter sur Spotify, Apple Music ou Deezer.



Article Tags: · · · ·

VOUS DEVRIEZ AUSSI AIMER: